L’institut pour le Développement de l’Expérimentation Sociale et Territoriale

L’innovation sociale et Territoriale au cœur des TransitionS.

Nos sociétés traversent une période de crises. Économiques, sociales et environnementales, ces crises, et les problématiques qui les accompagnent (emploi, santé, logement etc.) touchent nos territoires et transforment nos sociétés en profondeur.

Nous, Innovateurs Sociaux, cherchons à questionner ces problématiques complexes mais aussi à trouver des solutions qui nous mènent aux processus de TransitionS. Culturelles, écologiques, économiques, pédagogiques, celles-ci méritent d’être soutenues et accompagnées par le plus grand nombre d’acteurs.

Des processus créatifs d’accompagnement de ces changements ont été élaborés, en croisant un grand nombre de disciplines (sociologie, économie, anthropologie, etc.).

Des solutions se cherchent en mettant au cœur de leur méthodologie la collaboration. Nous croyons qu’il est possible de mettre l’intelligence collective au service du développement des organisations et des communautés de vie, de travail etc.

Depuis sa création en 2013, l’objectif d’IDEST est de contribuer à l’innovation sociale et territoriale par la formation, la recherche et l’expérimentation. Notre institut s’efforce ainsi de repérer, analyser, enrichir, stimuler et faire connaître la recherche et l’innovation sur les territoires, et les technologies qui lui seront associées. Nous nous attachons à recueillir et à partager toutes informations sur ce sujet ; à animer des réflexions et des travaux collaboratifs et prospectifs ; à favoriser l’émergence de projets et d’innovation associant recherche et des acteurs de terrain.

Un laboratoire d’innovation ouverte (LIO)

L’approche d’IDEST est basé sur le partage, la collaboration et l’inattendu ! Nous nous rapprochons en cela d’un « Living Lab ». Il s’agit de sortir la recherche des laboratoires pour la faire descendre dans la vie de tous les jours. Passer du « THINK » au « DO » de façon beaucoup plus naturelle et immédiate. Voire même inverser les choses et commencer par le « DO » puis enchainer avec le « THINK ».

Nos partenaires

Pionnière en France, la chairESS est la seule à être à la fois interuniversitaire et interdisciplinaire ainsi qu’à avoir associé acteurs, collectivités territoriales et enseignants-chercheurs universitaires dès la conception du projet. Par ce regroupement de compétences, la chaire aspire à devenir un pôle d’excellence régional en matière de recherche en ESS. Laurent Gardin, sociologue et Florence Jany-Catrice, économiste du Clersé compte parmi les animateurs de cette Chair. Caroline Senez représente initiativesETcité au sein du collège des acteurs de l’ESS. En savoir plus…

Caroline Senez est membre du Centre de Recherches « Individus, Épreuves, Sociétés » (CeRIES) à Lille 3 en tant que maitre de conférence associée en sociologie. Elle suit et participe plus particulièrement aux réflexions sur le second axe thématique : Développement social, politiques urbaines, citoyenneté. Au coeur de la société, le Laboratoire regroupe 19 enseignants chercheurs, 2 professeurs associés, 13 doctorants et 3 post doctorants. En savoir plus…

L’équipe est composée d’une cinquantaine d’universitaires et de chercheurs et personnels CNRS en science politique, droit public et sociologie. Le laboratoire rassemble et forme également environ 60 doctorants. L’une des principales spécificités du laboratoire, au niveau national, est non seulement de combiner droit, sociologie et science politique, mais de le faire à des niveaux et dans des domaines très diversifiés. Maud Grégoire est intégrée à ce laboratoire dans le cadre de sa thèse « Penser l’autonomie dans le travail au-delà du salariat subordonné : analyse des « travailleurs autonomes » dans le secteur de l’économie sociale et solidaire ». En savoir plus…

Découvrir nos domaines d’intervention et nos prestations